Tini sur Cadena 100 (12/09) – Madrid

Tini sur Cadena 100 (12/09) – Madrid

Découvrez l’interview de Tini sur Cadena 100 aujourd’hui :


– Tini revient sur le show du CCME, qui était un vrai concert technique, avec les danseurs, les écrans. Elle a pu retourner sur scène. « Je suis revenue sur scène après deux ans et j’ai vu tant de gens qui avaient voyagé de nombreuses régions d’Espagne pour être dans le ‘spectacle’…. Quelle folie, quelle émotion ! Je n’ai pas pu m’arrêter de pleurer sur le « show » et dans les jours qui ont précédé. Cela vous fait prendre conscience de l’amour qu’ils peuvent avoir pour vous, de l’appréciation. C’est fou. En fin de compte, cela fait 10 ans et je reçois toujours l’amour des gens. »
– Elle aime sortir une chanson qu’elle adore et voir ce qui arrive. « Évidemment, quand ils viennent vous annoncer cette nouvelle [disque d’or, platine], ce sont des choses qui vous rendent heureux. C’est super en attente. Ou qu’à chaque fois que je sors une chanson, oui ou oui ‘J’aimerais qu’elle…’ Non, je la sors juste et laisse les choses se passer. Pour moi, une chanson est un succès parce que je l’aime. J’ai sorti une chanson que j’aime de tout mon cœur sans rien attendre ». « Vous savez déjà qu’il y a des chansons qui ne sont pas les chansons super virales typiques… Et pourtant j’aime continuer à faire des ballades. Il s’agit d’apprécier la musique que vous faites et de la partager avec amour. »
– Sur son futur : « Un avenir arrive avec beaucoup de musique préparant l’album avec de nombreuses chansons à sortir également par des artistes qui m’ont invité à participer à leurs albums, peut-être l’année prochaine pour faire de l’acting à nouveau, pour commencer une tournée l’année prochaine, avec le meilleur spectacle de ma vie. »
– « C’est très fou d’être consciente que ce que l’on dit peut avoir un impact sur des milliers de personnes. Parce que ça m’arrive aussi avec des artistes, je m’intéresse à écouter une interview au-delà de leur musique, savoir à quoi ressemblait le derrière de la création d’une telle vidéo, d’une telle chanson, de savoir si j’ai quelque chose en commun… Du coup savoir qu’il y a quelqu’un qui s’intéresse à quelque chose sur ma vie, mon travail, mon projet est très whaouh, je suis pleinement consciente de cela. »
– Sur sa vie : « Puisque je suis impliquée là-dedans depuis que je suis petite, je pense que c’est comme comprendre dans quels endroits je préfère me tenir. Dans quels endroits est-ce que je préfère m’occuper de moi-même. Dans quels endroits est-ce que je préfère exprimer mon opinion ou pas, donner mon avis et donner un avis avec ma meilleure amie autour d’un café à la maison ou d’un vin et le garder pour mon intimité. J’ai progressivement compris la dynamique de comment prendre soin de ma vie privée, à bien des égards. Il y a des moments où je préférais parler de certaines choses et d’autres pour les garder pour moi. J’ai commencé à comprendre ce qui me rend meilleure. Tu apprends et tu sais où tu veux aller. »
– Elle revient sur « Un Beso en Madrid » et Violetta. Elle a fini sa scolarité à distance mais a gardé les mêmes amies, qui avaient déjà conscience de ses passions.


+ Je vous ai ajouté des photos et une vidéo de Tini à Madrid.



+ Miénteme compte maintenant plus de 200 millions de streams sur Spotify.


+ Voici une vidéo de Tini chez Los 40 ES et une vidéo avec Ibai :

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top