Tini dans Billboard : Partie 1

Bonjour ! Découvrez des nouvelles photos du photoshoot de Billboard :


+ Je vous ai ajouté des photos du magazine.


+ Je vous ai traduit la 1re partie de l’interview de Martina pour Billboard Argentine.

Vivre dans un conte de fées

La princesse argentine de la pop laisse derrière Violetta pour devenir une artiste au niveau mondial. Mais, il n’y a pas de rébellion comme Miley Cyrus, mais elle s’attache aux valeurs familiales, un travail infatigable derrière la scène et une machine attirant des fans.
« Je sens que je suis différente de la majeure partie des filles de mon âge. »

Comment as-tu choisi les chansons ?

Le producteur artistique et patron de Hollywood Records m’a montrée et recommandée des chansons pour choisir sur la base d’un style que je voulais. Beaucoup sont restées en dehors, comme 30 chansons. J’ai demandé que l’on ne me dise pas pour qui avaient composé les auteurs avant, car ça allait m’influencer. Je voulais seulement aimer la chanson, plus que savoir par qui elle avait été écrite ou qui avait travaillé dessus. Je savais que quelque uns avaient fait des chansons pour Selena Gomez, Kanye West, Maroon 5, Rihanna, Justin Bieber ou Miley Cyrus. Ce fut incroyable d’être avec les meilleurs. De plus, j’ai pu changer quelques paroles et d’autres choses. Ils m’ont donné cette liberté. Quand j’avais quelque chose qui ne me plaisait pas ou que je ne me sentais pas à l’aise, nous l’avons changé dans l’ensemble. Je suggérai jusqu’où allait avec la chanson et avec les paroles. Des fois, c’étaient seulement des mots que je ne voulais pas dire, comme « sexe » et d’autre fois nous débâtions jusque quelle direction allait la chanson. Je crois que les disques futurs vont passer chaque fois plus par moi. Plus ce que je suis moi. C’est une découverte personnelle que je dois faire peu à peu.

Te vois-tu comme compositrice ?

Bien, clairement je ne suis pas Amy Winehouse, mais j’ai mes choses écrites et mes envies de faire un CD avec toutes mes chansons. Avec Pancho, nous avons enregistré des choses artisanales et nous pouvons passer des heures et des heures à mélanger. C’est le moment que j’aime le plus, quand j’ai enregistré les voix et que tous les instruments sont là. J’aime écouter le résultat et percevoir chaque détail, chaque son. J’utilise aussi le téléphone pour garder quelques idées. J’aimerais monter un studio dans ma maison. Il faut s’encourager et aller pas à pas.


+ Voici un extrait de la nouvelle vidéo de Tini (dans laquelle elle nous dira 50 choses sur elle) qui sort aujourd’hui :

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top