Bienvenue sur Martina Stoessel France, votre référence francophone sur Martina "Tini" Stoessel qui a été révélée par son rôle de Violetta Castillo dans la teen-novela « Violetta ». Après cette grande aventure, Tini s'est lancée dans une carrière solo avec la sortie de son premier album solo le 29 avril 2016 et sa première tournée solo : le Got Me Started Tour en Amérique du Sud et en Europe en 2017. Ensuite, son deuxième album au rythme plus latino est sorti le 12 octobre 2018, dont la tournée Quiero Volver Tour a traversé l'Amérique Latine et l'Europe de 2018 à 2020. Tini continue de dévoiler des nouvelles chansons, son troisième album sortira prochainement. Côté cinéma, en 2018, elle a tourné dans le film de Jackie Chan "My Diary" et reprendra la route des studios pour le tournage de sa nouvelle série. Le site vous donne des informations sur Martina au quotidien et vous offre de nombreux avantages. Pour mieux la connaître, rendez-vous dans les parties "Martina" & "Dossiers" du site. Vous pourrez retrouver quotidiennement des news, photos et vidéos sur votre star préférée. Bonne visite. L'équipe de MSF
highrmx Itunes Spotify Google Music Deezer
logot logoinsta
logoyt logomail
"Un Beso en Madrid" est disponible.

La pochette du 3e album de Tini est terminée !

Tini apparaîtra dans La Voz España dès le 23 octobre.

Tini est nommée aux MTV EMA.

Tini et son équipe travaillent actuellement sur une émission en streaming pour le lancement de son 3e album.





itunes spotify googlemusic deezer

28
Juin
2017

Bonjour ! Découvrez des photos du shooting photos de Tini pour Gente et la 1re partie de son interview :



Tini prépare un show surprise avant la fin de l'année. Elle a enregistré 3 chansons inédites au Eagle Rock Music Studio de Los Angeles. David Bisbal chantera avec Tini "Todo Es Posible" au Théâtre Real de Madrid le 26 juillet. Tini chantera "It's a lie" avec The Vamps le 20 septembre au Luna Park à Buenos Aires.
Elle travaille maintenant également avec Bogani qui a créé des vêtements pour la tournée en Amérique Latine.
Le micro doré que Martina possède a été personnalisé par 8th Day Sound (firme qui a travaillé pour Madonna, Taylor Swift et Beyoncé notamment).

Et décider est dire au revoir à Violetta : Parler et chanter au nom de Tini est recommencer ?

A 15 ans j'ai profité sans me poser de questions. Et en ôtant le costume tellement à l'aise du personnage que j'ai porté durant 5 ans, et que je porte jusqu'ici, je me suis demandée : "et maintenant quoi ?". Lâcher la main de Violetta n'est pas recommencer de zéro, mais oui une situation ambiguë de vertige et de souhait, une transition qui me rend plus sûre. Car indéfectiblement c'est me retrouver avec moi-même.

Gente : De nos jours, elle retire deux de ses tatouages, car selon elle, elle dit :"Ils n'ont plus rien à voir avec moi." Elle s'ouvre à de nouveaux sons, comme elle le décrit. Hollywood Records l'a réunie avec Andrés Torres et Mauricio Rengifo, les producteurs de "Despacito".
"Nous parlons beaucoup, ils voulaient me connaître, savoir ce que je ressens et ce que je veux raconter. Cela m'a fascinée de faire des chansons du début à la fin." dit-elle.

Tu dis te rapprocher de nouvelles influences, inclus la compagnie de Sebastian Yatra sur la scène des prochains shows au Gran Rex avec le débarquement du GMST. Y aura-t-il du reggeaton ?

Il aura un certain son. Le disque que je prépare est très grandi, plus âgé, plus moi. J'ai incorporé des sons latinos et la pop urbaine que j'ai toujours aimée chanter avec mes amies. De plus, je compose aussi avec l'australienne Leah Haywood, qui a travaillé avec Demi Lovato et Selena Gomez, qui m'aide à créer en anglais. Comme dit Mauricio, si tu te dédies à un seul genre, tu cours le risque de disparaître. Aujourd'hui, les gens veulent danser, sentir la chanson, si la chanson est bonne, cela n'a pas d'importance à quel rythme tu la vois.

Puis, Gente explique que Tini a été en tournée durant 3 mois, qu'elle a été choisie comme l'une des femmes les plus puissantes de la télévision, qu'elle a mangé avec les rois d'Espagne et qu'elle a sa propre étoile sur la Calle Corrientes.

Tu as décidé de ne pas devenir indépendante. Y a-t-il des signes vitaux de rébellion ?

Jamais je n'ai eu besoin de me rebeller. Pour ce que je veux ou j'ai besoin, on en parle. Mes parents savent écouter et supporter. Le lien avec eux a beaucoup grandi. Si je proteste pour une chose c'est parce qu'ils ne me laissent pas encore me gérer seule ou aller avec mes amies jusqu'à Carilo. Et si je ne suis pas devenue indépendante c'est parce que je passe du temps à voyager, que le temps que je suis à la maison je veux le passer avec eux. A aujourd'hui, je suis heureuse avec le fait qu'ils ont séparé ma chambre du reste de la maisons dans la dernière réforme (elle rit).

Tu as décidé de ne pas t'investir dans ton compte bancaire. Pudeur ou vertige ? Comment est ta relation avec l'argent ?

Il continue à être dans les mains de papa. De temps en temps, il me dit : "Quand tu as besoin de quelque chose ou tu veux savoir comment sont tes choses, nous nous asseyons et je te raconte." A ce jour, je choisis de mettre mon attention et mon énergie dans l'artistique. Je me mets à des questions contractuelles récemment au final. Mon premier grand investissement fut un appartement dans lequel vit aujourd'hui ma grand-mère (María Luisa, 85 ans, qui aime les parfums et héritière des vêtements de Tini, qu'elle utilise fièrement). Je suis très peu dépensière. Je continue de gérer la 500 (Fiat) que m'a donnée Fiat pour mes 18 ans, je n'ai pas d'ordinateur et la télévision de ma chambre fut un cadeau de mes parents. Ma perdition est la mode. Et encore je suis si réfléchie qu'il y a peu, en allant à L.A, j'ai vu un sac et je me suis demandée :"je peux me l'acheter ?".


+ Voici une vidéo des backstages :

Share Button
Posté par Emily



Commentaires

Laisser un commentaire