Interview Zona Pop – Spotify – Miami

Interview Zona Pop – Spotify – Miami

Bonjour ! Découvrez une interview pour CNNE en cliquant ici. Retrouvez également des citations ci-dessous.

« J’avais été à Los Angeles pour écrire de nombreuses chansons et j’étais en quarantaine quand je suis arrivée à Buenos Aires et j’écoutais les chansons à la maison. Soudain, c’était comme « Miénteme », je veux dire que la chanson suivante était « Miénteme ». Alors j’ai appelé papa, j’ai dit : ‘Tu ressens la même chose aussi ? Oui on est d’accord ! Je n’y ai littéralement pas pensé, alors j’en ai parlé à personne. Je sentais María pour cette chanson, je pensais que ce serait une très bonne idée, étant deux Argentines représentant et qu’il s’agissait d’une cumbia avec une fusion de reggaeton. »

« Je pense qu’il est bon de le générer par respect, ce que je pense aussi ce que nous demandons. » Tini au sujet du reggaeton plus féministe
« Mais si à un moment donné il peut y avoir autant de femmes, c’est qu’il y en a encore beaucoup, beaucoup dans l’industrie, qui travaillent, font et montrent que c’est possible. Unissez-vous les unes aux autres et autonomisez-vous encore plus. Soyez là l’une pour l’autre. Et que cette place commence à se créer, non seulement pour les artistes chanteuses, mais aussi au sein du studio, pour les musiciennes ou pour les producteures, pour les ingénieures. »

« Il y a tellement de talents que cette place commence à être donnée et que cela peut maintenant être discuté, pour générer une prise de conscience, je pense que c’est ce qui commence à se produire. Ce changement n’est pas encore ou vraiment fait, il manque beaucoup, mais au moins il y a une sorte de conscience qui peut-être il y a longtemps et pendant longtemps il n’y avait pas. »

« La musique se connecte à quelque chose de directement énergétique dans le corps humain qui génère émotion, tristesse, joie, nostalgie, bonheur. Je crois que ces types de chansons, comme la cumbia, le reggaeton, la salsa… qui vous génèrent comme ce feu à l’intérieur et qui vous font automatiquement danser, automatiquement sourire. »

« Ces chansons qu’il est facile d’apprendre pour vous, qu’il est facile à apprendre à mon grand-père, pour ma grand-mère, à ma tante, à la mère et à la petite fille. Il y a quelque chose que je pense est générique et il devient si populaire auprès de tous que peu importe d’où vous venez, d’où vous venez ou de quelle religion vous avez. Il y a quelque chose d’énergique qui génère ce type de musique. »


+ Les 3 dernières chansons de Tini sont dans le Top 50 de Spotify ES :

#10. « Miénteme »
#29. « La Niña de la Escuela »
#37. « 2:50 Remix »


+ Je vous ai mis une photo de Tini dans un Starbucks à Miami.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top