tinitinitini streaming
logot logoinsta logoyt logomail


Tini est à Carilo.

Un livret personnalisé du QVT est disponible pour des envois dans le monde.








itunes spotify googlemusic deezer

04
Sep
2016

Bonjour ! Découvrez 2 nouvelles photos du photoshoot de Tini pour BillBoard Argentina + un nouvel extrait de l'interview qui sort lundi :


Tini explique qu'elle est une bonne file et une bonne amie. C'est une fille patiente qui se pose beaucoup de questions. Elle est ainsi.


+ Un nouvel extrait de son interview a été diffusé dans la nuit.

Avec ses amies, elle se sent libre. L'amitié est très importante pour elle. Ses amies ne la jugent pas, ne rient pas d'elle.
Elle a confessé que "Lo que tu alma escribe" est une de ses chansons préférées.
Elle se découvre une nouvelle facette d'elle : la simplicité, le naturel, moins est plus.
Une des personnes qu'elle aime le plus sur cette planète est son père pour ses valeurs.
C'est comme pour sa mère, son frère, ses amis.
Tini a dit que l'argent ne rend pas heureux. Elle ne donne pas d'importance à l'argent.
Elle se considère comme une fille folle.
Martina aime la mode, mais la sienne.

L'homme qui a interviewé Tini dit qu'elle est la personne qui représente le mieux l'Argentine dans le monde.


+ Voici une photo de Martina postée sur Twitter :


+ Je vous ai traduit l'interview de Tini dans El Planeta Urbano (la partie publiée sur leur site, le reste est publié dans la version papier que je n'ai pas encore vue).

Avant l'interview, ils expliquent que Great Escape a dépassé le million de vues en à peine 5 jours après son lancement. Le CD de Tini fait fureur dans le monde. En plus, sa tournée comme soliste comporte 60 shows en Europe et les attentes sur cette tournée en Amérique Latine sont hautes. La tournée commencera début 2017. La revue a tendance à dire que la tournée en Amérique du Sud commencerait début 2017, alors que récemment Tini a affirmé qu'elle débuterait en Europe.

"Je n'ai jamais pensé que j'allais avoir l'opportunité de pouvoir enregistrer mon disque solo à L.A avec une des meilleures maisons de disques du monde (Hollywood Records). Pour moi c'est un honneur." confie-t-elle. "J'ai rêvé d'avoir un CD qui engloberait beaucoup de styles musicaux, du hip-pop à la pop, les balades, un peu d'électro, des sons qui peuvent s'écouter partout dans le monde."

Dans quelle étape de ta vie es-tu ?

Je suis en train de me trouver, comme n'importe quelle fille de 19 ans qui travaille, commence la faculté, devient indépendante. Je suis dans ce processus d'auto-connaissance de soi et de comprendre qui je suis. De 14 à 20 ans, tu ne comprends rien, tu es entre le travail, la faculté, la maison et beaucoup de changements importants au niveau du physique jusqu'au niveau des émotions. Je suis dans cette étape. Depuis mes 14 ans, je sens que chaque jour je grandis plus, je comprends plus de choses et je commence à prendre des décisions ou à devenir indépendante un peu plus. Ce sont des choses minimes qui font le changement de personnalité.

Il y a peu de temps, tu as déclaré que tu étais en train de connaître quelqu'un, comment continue cette relation ?

Ainsi, dans l'étape de la découverte, pas encore de sortir ensemble. Le fait d'être tant exposée, j'essaie d'être très prudente au moment de faire connaître une romance car je ne sais pas si cela va marcher, comment les choses vont se faire. Comme n'importe quelle fille normale, je sais que dans mon cas presque tout le monde a l’œil sur ce qui se passe.

Quelle importance donnes-tu à l'amour ?

Quand je suis amoureuse, je lui donne l'importance du monde et je mets tout. Je sortais avec quelqu'un pendant beaucoup d'années, de mes 14 à 17 ans, alors que contrairement à mes amies je ne sais pas très bien ce que c'est d'être célibataire et à la conquête.

Comment combines-tu ta vie de célébrité mondiale, les voyages et les engagements du travail avec l'amour ?

Je n'ai jamais eu de problèmes avec cela, j'ai toujours su me faire mes espaces et trouver les moments pour être avec mon petit ami, en dépit du travail intense et des distances.

Sens-tu quelques fois que les garçons sont intimidés par qui tu es ?

Pas du tout, je suis avant tout une fille normale, tout à fait. Et en amour, cela se fait avec une totale normalité et toujours avec les pieds sur terre.

En allant dans des lieux plus inhospitaliers de l'Europe, on trouve ta photo partout. Ton visage et celui de Messi sont dans toute sorte de marchandises. Et il y a peu de temps Daniel Grinbank a dit ce qu'il a vécu avec Violetta, il a vécu seulement avec les Rolling Stones. C'est vrai ?

La réalité est que ce qui s'est passé avec Violetta ne se passe jamais. Ce fut un succès, un succès incontrôlable. Nous avons fait 400 shows en un an. Et ce n'était pas des lieux de 1000 personnes, ce qui est déjà beaucoup, c'était des lieux de 10 000 personnes par show. A Varsovie, nous avons joué dans un stade de football devant 35 000 personnes qui ne parlaient pas espagnol et ont chanté toutes les chansons en espagnol. Des personnes ont voyagé d'Israël et du Liban pour venir nous voir en Europe. Nous étions à Paris, et les personnes du Liban et Israël ont voyagé pour venir là.

C'est vrai que pour un show au bénéfice de la journée de l'enfant à Buenos Aires, un groupe de fans françaises a voyagé spécialement pour te voir ?

Oui, c'est très fort tout ce qui se génère. Quand j'ai découvert que ces filles avaient voyagé spécialement depuis Paris je ne pouvais pas le croire, j'ai du les faire passer au Meet&Greet, pour les remercier pour tant d'effort, au moins les connaître. Quand ce dernier disque est sorti en Europe, nous avons fait un tirage au sort avant la présentation, et en seulement 2 jours les gagnantes de ces CD's connaissaient déjà toutes les chansons, qui en plus étaient en espagnol. Ce fut très fort de les écouter chanter mes chansons, dans ma langue, de voir comment elles les ont appris en peu de temps.

Que fais-tu pour te détendre ?

Ce que fait une fille normale : je partage un barbecue avec ma famille, je vois mes amis, je sors la nuit, je vais au cinéma... Je suis une personne normale, avec des pensées aussi normales et une vie aussi normale que je n'ai jamais su ce qui était en train de se passer. Je crois que ça a été bien de ne pas être consciente de la folie que nous étions en train de vivre avec le groupe de Violetta. Je le vivais comme un jeu, jamais comme un travail avec un contrat derrière. Je sortais chanter et danser sur scène et j'apprenais, bien que cela n'empêche pas qu'un jour tu sois fatiguée et que ta famille, ta maison, ton pays te manquent. Dans ce processus, ma famille m'a aidée à me préserver, à m'alimenter bien et à être une fille saine, autant sur le physique qu'émotionnellement. Il faut avoir un équilibre car sinon c'est très difficile avec autant de pression.

En parlant de ton alimentation, tu as toujours été très mince et les gens croient que tu ne manges rien, bien que toutes les fois que nous t'avons rencontrée, je t'ai vue manger beaucoup. Comment fais-tu ?

Oui, ma professeur de hip pop me dit toujours : "Si les gens savaient ce que tu mangeais..". Maintenant, j'ai mis des plaquettes qui s'appellent Keepsmiling et chaque fois que tu manges, tu dois les prendre, et avec cela je me suis rendue compte de la quantité de fois que je mange durant la journée, car je prends des plaquettes à chaque moment. Donc je pense : "Personne ne pourrait imaginer tout ce que je mange." Je crois que ce qui est important est de s'accepter tel que l'on est. On s'est beaucoup moqué de moi à cause que je suis mince, mais je perds du poids très rapidement, le fait d'être aussi mince génétiquement j'ai du mal à prendre du poids. C'est pourquoi je suis très à l’œil sur la nourriture, de prendre un bon petit-déjeuner, déjeuner, prendre le thé, et dîner, je n'oublie jamais les 4 repas, plus ce que je grignote toujours entre deux. Je suis bien alimentée et je fais attention aux protéines, de manger du pain, des choses qui me nourrissent et me servent pour être forte, car j'ai beaucoup d'usure physique.

Cela te dérange si le fait que tu apparaisses dans une campagne ou sur des photos très mince, les gens commencent à spéculer que tu es malade ou que tu ne manges rien ?

Non, ça y est, cela s'est déjà produit. Quand j'étais plus petite, tout ce qui se disait sur mon poids m'affectait, cela me faisait beaucoup de mal qu'ils parlaient ainsi de mon corps sans savoir. Mais maintenant je ne vais pas m'accrocher. C'est horrible qu'ils se disent des choses comme ça et le meilleur est de les ignorer.

Share Button
Posté par Emily



Commentaires

Laisser un commentaire