tinitinitini streaming
logot logoinsta logoyt logomail


La chanson préférée de son 4e album sera d'un genre musical différent de ce que Tini a pu faire auparavant. A ce jour, ce n'est pas une collaboration.

Tini prévoit des surprises et si son 4e album n'est pas lancé à la fin de l'année, il le sera début 2022.

La sortie du remix de "Miénteme" n'est plus une priorité.








itunes spotify googlemusic deezer

22
Mai
2021

Bonjour ! Je vous ai mis une photo ainsi que des vidéos de Tini, qui a un nouveau tatouage. Elle rappelle qu'un M&G virtuel aura lieu pour l'Argentine.



+ Une streaming party a lieu ce soir à 19H30 pour Miénteme, sur Spotify.


+ Découvrez une interview avec Ricky Garcia :

Miénteme est très dansante. Maria est son amie, elle est contente d'avoir fait cette chanson avec elle. Les gens se sont tout de suite connectés à la chanson. C'est une folie.
Tini a beaucoup appris et continue d'apprendre. C'est très important. Quad elle entreprend quelque chose, elle essaie de donner le meilleur.
Les concerts permettent de libérer des émotions. La scène lui manque. Pour le moment, ce n'est pas prévu en Argentine. Elle espère que les choses s'amélioreront rapidement.
Tini est revenue sur son expérience de co-coach dans La Voz avec Alejandro.


Share Button
Posté par Emily



21
Mai
2021

Découvrez l'interview de Tini pour RTVE/PlayZ:

Avec "Fresa", vous avez dit que vous vouliez que ce soit un nouveau thème et que vous n'ayez pas autant d'informations. Que c'était plus pour danser et se laisser distraire. Cela vous est-il arrivé un peu avec "Miénteme" ?
Avec "Miénteme", la vérité est qu'en termes de son, il est plus lourd que «Fresa». Ce qui précède oui, vous avez raison. Sur le plan musical, je voulais quelque chose de plus léger et un reggaeton plus léger. Mais je pense que "Miénteme" a plus d'informations. C'est comme le cousin germain de "22" qui, pour commencer cette nouvelle ère, était du genre "d'accord, je suis pareille mais beaucoup de choses ont changé cette année, que je viens de vivre après la sortie de mon dernier album". C'était une croissance brutale car c'est encore une fois une cumbia fusionnée avec du reggaeton. Cette fois de la main de María, qui travaillait déjà ensemble à "High" et nous sommes devenues de super amies. Nous nous comprenons beaucoup et je suis très heureuse que nous soyons deux Argentines et que nous ayons réalisé tout cela avec la chanson. Elle est assez authentique, parce que de vraies personnes écoutent la chanson parce que ça les amuse. Ils relèvent également le défi que nous avons inventé pour TikTok et tout le monde s'y est mis. Beaucoup de choses ont commencé à se produire là où les gens se sont beaucoup connectés.
J'étais depuis longtemps, de "Fresa" et "22" à sortir beaucoup de musique, mais j'avais besoin d'un peu de temps pour renouer avec moi-même et avec beaucoup de choses qui m'arrivaient. Donnez-moi aussi cet espace pour sortir une chanson et vraiment la ressentir. Donc c'était ça. C'était presque six mois comme moyen de silence, parce que je n'ai pas sorti de chansons pendant cette période. De retour avec "Miénteme", qui est une chanson super explosive et amusante sur laquelle danser... Je pense que ça marche à tout moment de la journée et c'est super aussi. Je pense que ce qui se passe avec les chansons est toujours indéchiffrable car on ne sait pas ce qui va se passer. Mais quand il arrive que les gens se connectent et dans toutes les régions du monde... c'est une super belle satisfaction.

"Je ne sais pas ce qui ne va pas avec moi mais aujourd'hui je veux aller trop loin" est l'une des phrases de "Miéteme". Pensez-vous que nous sommes tous un peu comme ça maintenant ? Prêt à risquer et à ne pas trop penser à "que diront-ils" ?
Savez-vous ce qui se passe? Je pense qu'il parle de vivre dans l'instant et la phrase est un peu surfaite, car beaucoup de choses ont été vraiment dites et continueront d'être dites, mais vraiment le mettre en action et se laisser emporter par l'instant pour ne pas penser à propos de demain est compliqué. Tout ce que nous avons, c'est que vous et moi parlons en ce moment. Parfois, vous y réfléchissez un peu trop et c'est comme "c'est ça, c'est ça. Je t'aime bien, tu m'aimes bien, nous sommes amis. Je veux juste passer un bon moment maintenant." C'est lié au feeling.

Comment était-ce de travailler avec María Becerra ? Parce que vous aviez déjà collaboré avec elle sur le remix de "High" et que vous êtes aussi amies.
C'est très beau. Avec María, c'est différent, car cela va au-delà de faire de la musique ensemble et de se connecter. Nous coïncidons également en tant qu'êtres humains et en tant que personnes. C'est très agréable de rencontrer des gens avec qui on partage soudain la façon de voir la vie et la même énergie. C'est quelque chose de génial et que les gens ressentent et c'est pourquoi ils se connectent également à la chanson. En montrant la grande connexion que nous avons, cela se produit. Je me souviens que le jour de la première, nous avons fait un live de chez nous, nous avons chanté des chansons et tout s'est passé si naturellement et on s'entendait si bien que le public a remarqué le lien. Nous voulions également le montrer au sein de l'industrie : nous ne sommes pas ici pour rivaliser ou pour voir qui est meilleur ou pire, nous aimons simplement ce que nous faisons et partageons cette passion. Démontrer que dans n'importe quel domaine de la vie est un beau message.
Maintenant, avec Lola Indigo, j'ai une chanson qui sortira sous peu. Je le dis parce qu'elle l'a dit, c'est pourquoi je me sens calme pour pouvoir le dire (rires). C'est une femme que j'admire beaucoup pour la forme et la force qu'elle a lorsqu'elle fait tout ce qu'elle fait et comment elle l'aborde. Je pense qu'elle a un pouvoir qui vous inspire beaucoup et qui vous le transmet. Tellement heureuse de partager ce nouveau projet avec elle. Belinda a également dit qu'elle allait être là, alors nous allons faire une chanson qui, je pense, va plaire aux gens.

Le clip vidéo a une esthétique brutale et les paroles ont un message très clair… Êtes-vous consciente que vous êtes un haut-parleur pour toutes les femmes qui ont déjà vécu des situations comme celle-ci ?
Il m'arrive avec les artistes que j'admire, que souvent je veux aller au-delà de l'écoute de leur musique et de les entendre lors d'une interview. Je pense qu'il est bon de garder cela à l'esprit, car il est important d'avoir une responsabilité dans ce sens. Mais aussi ne mettez pas trop de liens. Nous sommes tous des êtres humains et nous sommes venus dans ce monde pour apprendre. Il est également bon de donner la place à l'artiste car il est également susceptible de se tromper. Nous n'arrêtons pas d'être des gens et quand il s'agit de sortir une chanson ou de dire quelque chose, je peux aussi me tromper et apprendre de cette erreur. J'ai commencé à comprendre cela avec le temps et j'ai réussi à me détendre en ce sens pour dire "d'accord, je suis aussi venue pour apprendre, comme tout le monde". Il est également bon d'arrêter de mettre autant de pression sur l'artiste pour qu'il transmette toujours le message parfait et correct, car nous apprenons également.
La pandémie nous a tous fait rester comme... que s'est-il passé ? Tout à coup, les attentes pour l'avenir ont beaucoup baissé et nous avons réalisé que nous devons profiter de ce que nous avons aujourd'hui, car peut-être que tout changera demain. Je pense que c'était une expérience d'apprentissage pour tout le monde et aussi personnellement. C'est comme ce que je vous disais, ce qui a été une croissance incroyable en moi parce que je me suis retrouvé dans des moments super tristes à bien des égards. Mais toujours de ces crises émotionnelles ou existentielles que l'on a, à l'avenir on finit par le remercier. Parce que vous dites "wow, toutes les choses que j'ai tirées de cette merde..." Je sens qu'en ce sens j'ai eu une très grande croissance spirituelle et personnelle.

La dernière fois que nous nous sommes rencontrés, vous m'aviez dit que votre père vous disait toujours quand vous étiez petite qu'il n'y avait rien de plus important que d'aller au lit avec la conscience tranquille. À ce jour, vous y conformez-vous toujours ?
C'est quelque chose que je mets en pratique. Je pense que souvent le fait de "non-communication" fait parfois dire: "Je le dis, mais pas comme je le veux". La communication entre les personnes est l'une des choses les plus importantes. En ce sens, quand il y a et quand on se sent libre de pouvoir dire la vérité, c'est alors qu'on peut vraiment s'endormir paisiblement parce qu'il n'a rien à cacher.

Comment définiriez-vous le moment professionnel dans lequel vous vous trouvez ?
Je pense que c'est un moment explosif, de croissance et d'apprentissage. En fin de compte, je n'arrête jamais d'apprendre et en même temps je grandis. Il y a toujours une explosion ou quelque chose qui va au-delà du travail ou du personnel qui vit en moi.

Il y a quelque temps, je vous ai interrogé sur votre collaboration de rêve et vous m'avez dit que c'était Beyoncé. Pensez-vous toujours la même chose ?
J'ai toujours dit que mon idole en espagnol était toujours Alejandro Sanz. Il a marqué ma vie et a été un artiste qui m'a fait aimer la musique à partir de cet endroit le plus poétique, mélodique, sincère et réel. Il a quelque chose dans ses paroles qui lui ouvre tellement le cœur que vous dites : "comment ne pas aimer cet être humain qui vous raconte le plus intime de son être d'une manière si poétique ?" Nous avons fait la chanson "Un beso en Madrid" qui a été l'une des plus belles choses qui m'est arrivée dans ma carrière. Je l'aime tellement... Il était si gentil avec moi et il l'est toujours que j'ai vraiment envie de le revoir. Un autre artiste qui a marqué ma vie et continuera de le faire est Beyoncé. Je l'aime de tout mon coeur.

Avec quel artiste espagnol aimeriez-vous collaborer ? Parce que vous l'avez déjà fait avec Alejandro Sanz et Lola Indigo.
Il y a tellement d'artistes espagnols spectaculaires... Mais bon Rosalía, que puis-je vous dire ? Elle fait l'histoire et est une inspiration pour toute personne ou artiste dans le monde. Évidemment, ce serait un grand rêve pour moi ou du moins de partager quelque chose avec elle, comme l'écouter parler ou lui dire en face à face ce qu'elle veut dire. Elle le sait déjà, mais ce serait incroyable.

L'année dernière, vous alliez passer par l'Espagne mais vous avez dû suspendre les concerts à cause de la pandémie. Pensez-vous que les shows qui se déroulent actuellement sont sûrs ? Parce que la culture est fortement criminalisée.
Je ne suis pas si consciente parce qu'en Argentine cela ne se produit pas encore. Je ne sais pas vraiment ce qu'il en est en Europe ou aux USA, mais je pense que pour que le monde artistique démarre petit à petit pour que les choses bougent, c'est fondamental. Le fait de pouvoir écouter des artistes vivants avec toutes les précautions, est juste et c'est aussi sain. Si cela fonctionne de cette façon, c'est une chose positive que petit à petit les choses recommencent à fonctionner.

Quels conseils donneriez-vous à votre futur "moi" ?
N'arrêter pas de s'écouter et faire confiance à mon intuition. Nous avons tellement de stimuli et d'opinions constants qu'il est toujours agréable de s'écouter.


+ Miénteme est aux portes du Top 50 de Spotify Global (55e).

Share Button
Posté par Emily



06
Mai
2021

Bonjour ! Découvrez des interviews pour FM Like, Los 40 AR et Vale 97.5 :

"Miénteme" est une chanson de type cumbia/reggaeton. Elle est comme "22", synonyme d'une nouvelle étape. Tini a adoré la partie envoyée par Maria. Elle avait pensé à son amie pour ce titre.
Le clip est extraordinaire. Elle voulait des personnages courageux.
Les fans ont rapidement accroché à la chanson.
L'année dernière a été une bonne année en termes de musique.
Tini aime apprendre, faire des choses différentes, donc faire un album avec des styles musicaux différents. Chaque année est une étape. En créant une chanson, elle sent quelle couleur de voix pourrait correspondre.
Tini explique comment Sony Music Latin fait partie de cette évolution dans sa carrière. SML soutient à 100% #Miénteme.
Tini va participer à un remix, et se rendra donc bientôt à Miami pour tourner le clip.
Elle a plusieurs chansons programmées, dont certaines pour les albums d'autres artistes.
Tini a maintenant un vrai piercing.



+ Voici une vidéo postée par Tini :


+ Miénteme gagne, depuis quelques jours, davantage de nouveaux streams chaque jour sur Spotify. Plus d'un million pour son 6e jour.


+ Je vous ai ajouté une photo des backstages du clip de Miénteme.


+ Je vous ai mis une photo de Tini et Fran.

Share Button
Posté par Emily



05
Mai
2021

Bonsoir ! Retrouvez l'interview de Tini pour Teleshow :

Comment avez-vous pris le succès de "Miénteme", qui a balayé toutes les plateformes en quelques jours ?
C'est ma première chanson après n'avoir pas sorti de musique depuis longtemps, presque six mois se sont écoulés et j'avais l'habitude d'avoir des sorties plus fréquentes, et de revenir maintenant avec cette chanson et de voir tout ce qui se passe et comment les gens se connectent au sujet : la vérité c'est ce que cela m'émeut.

Comment était-ce de collaborer à nouveau avec María Becerra ?
Nous avons déjà fait "High" avec Mery, et nous avons créé un lien super sympa. Nous nous trouvons dans un moment très particulier dans la vie de chacun et nous nous connectons, au-delà d'un lieu professionnel, de femme en femme, étant également dans le secteur, également argentines. Et à la fin de l'année dernière, au cours de laquelle j'ai passé la majeure partie de l'année à Buenos Aires, je suis partie en vacances, je me suis déconnectée un peu juste avant d'entrer en studio à Los Angeles, et il y a eu beaucoup de chansons, parmi lesquelles, «Miénteme». Quand je reviens à Buenos Aires, je commence à écouter tout ce que nous avons fait et pour décider le prochain single. Un peu ce qui a marqué la nouvelle étape qui était "22" dans ma vie professionnelle et musicale, c'est comme si j'avais suivi un peu la ligne, mais ça a montré cette nouvelle étape pour moi. Et il m'est arrivé qu'il devait y avoir un Argentine ou un Argentin qui m'accompagnait dans cette chanson, qui est une cumbia reggaeton pop. Alors en l'écoutant et en parlant à papa, je lui dis : "Je sens Mery, je sens qu'ici elle va la briser." "Parfait, ma fille, si tu veux, parle-lui et vois ce que tu penses de ce sujet." Alors je lui ai écrit et il l'a recontactée, puis elle m'a envoyé ses voix et ce qu'elle avait écrit.

La vidéo de la chanson reflète-t-elle un peu l'autonomisation ?
Totalement. Et être unies dans ce processus et sur cette voie dans l'industrie de la musique, faire du reggaeton, se sentir accompagnées les unes des autres, était très beau. Et puis l'idée de la vidéo est venue, d'être à la fois super joueuses et courageuses, deux voleuses qui étaient en fuite, puis nous avons fini par voler les motos aux motards. Tout était comique, drôle. Et les gens se sont connectés avec la vidéo, avec la chanson. Quand je me réveille le lendemain de la sortie, qui était super intense, je reçois un message de papa et je la vois numéro un sur Spotify, alors que même pas un jour ne s'était écoulé... j'étais remplie de larmes, je n'arrivais pas à y croire. Je disais à mon père: "Ça doit être une blague, ça ne peut pas arriver."

En parlant de collaborations, voudrais-tu faire une chanson avec Lali ?
Nous devrions faire quelque chose ensemble. Nous répondons toujours aux histoires de l'autre (sur les réseaux sociaux), mais à un moment donné, je pense que nous allons faire quelque chose ensemble ou entrer en studio. Ce serait aussi bien de se retrouver autour d'un verre, de parler de la vie et aussi de faire une chanson. Que cela se produise de pouvoir se rencontrer parce que nous n'avons jamais eu la chance de nous asseoir et de discuter de la vie. Ce serait également bien si cela nous arriverait.

Souhaitez-vous également collaborer avec d'autres artistes? Avez-vous d'autres projets musicaux en tête ?
Il y a beaucoup d'artistes. D'Argentine, j'admire Lali, Nicky Nicole, tout ce qui se passe avec Cazzu, beaucoup ... L'année dernière j'ai eu une collaboration avec Khea, avec John C, la collaboration avec Mery. Ce qui se passe avec l'industrie argentine est impressionnant : il y a beaucoup de talent et je suis heureuse et fière de tout ce qui se passe, et ce qui est bien c'est que nous nous accompagnons dans ce processus. Nous nous réunissons pour faire les chansons, nous faisons des collaborations, nous ajoutons le remix de la chanson d'un autre, au fur et à mesure que cela se passe, et que je pense que c'est encore plus puissant et beau à voir. Et aussi les gens se connectent beaucoup avec ce mouvement qui se produit pour se réunir. C'est très beau.

Sur le plan international, avez-vous une collaboration en tête ?
Je vais le dire parce qu'il l'a déjà été dit partout, donc je peux le dire calmement. Un artiste que j'aime beaucoup est Manuel Turizo, et nous nous aimions, alors je suis allée dans le studio de Los Angeles et, en écoutant les chansons, j'ai dit: «Oh, dans cette chanson, je vois Turizo, avec cette voix si grave et si jolie qu'il a ». Eh bien, je vais lui envoyer la chanson et après des heures, je ne vous mens pas, il m'a envoyé la version littéralement toute faite. Vous ne savez pas à quel point le refrain était beau, comment il l'a écrit, il l'a explosé. Ce sera l'une des prochaines chansons à sortir, et bien, il y a plus de collaborations pour des albums également par d'autres artistes que j'admire. Je suis impatiente d'y être.

Voulez-vous recommencer à jouer ?
J'adorerais tourner à nouveau, trouver ce temps pour pouvoir bien le faire. L'année dernière, c'est presque arrivé, mais pour de nombreuses raisons, cela n'a pas fini par arriver. C'était si proche et j'étais tellement excitée que cela se produise, que je me suis retrouvée avec cette flamme allumée. Le désir de revenir est là, et cela se produira sûrement à un moment donné.

Comment allez-vous sur le plan sentimental après votre dernière séparation, avec Sebastián Yatra ?"

Je vais très bien, au calme, au calme. C'était beaucoup d'informations pour tout le monde l'année dernière et tout le monde a sûrement mélangé beaucoup de choses à bien des égards. Et tout prend du temps, son processus, comprendre beaucoup de choses qui m'arrivaient. Dieu merci, j'ai eu l'occasion de les saisir; Peut-être qu'avant, ayant tant de travail et tant de choses qui m'arrivaient chaque jour, parfois je ne pouvais pas. Et l'année dernière, j'ai pu prendre le temps et grâce à cela, je suis mieux aujourd'hui. Je me souviens de cette relation comme d'une belle chose dans ma vie. Aujourd'hui, nous n'avons pas beaucoup de relations car le lien est terminé.

Comment voyez-vous le mouvement féministe ?

J'ai compris et appris grâce à ce mouvement, qui ne se produit pas seulement dans notre pays mais qui se passe partout dans le monde, et je suis reconnaissante parce que chaque jour j'apprends de plus en plus de quoi il s'agit. Chaque jour, lever ce drapeau qui parle d'égalité, de tant de choses, et je suis très heureuse parce que peu à peu on voit des changements et c'est positif. Il y a encore beaucoup de choses à changer, qui ne se produisent plus, des choses très injustes. Mais cela me rend très heureuse de nous voir si unies dans ce sens. Et que ce n'est pas seulement un combat de femmes, mais que ce soit un combat de tous. Cela me rend très fière et aussi très heureuse d'en apprendre tous les jours.

Share Button
Posté par Emily



05
Mai
2021

Bonjour ! Retrouvez l'émission Los Mammones avec Tini :

La lettre que Tini avait reçue en 2019 était de la part de Steven Spielberg. Elle était parmi les 3 finalistes pour jouer dans le remake de West Side Story. Finalement, une autre actrice a été prise.



+ Découvrez des photos de Tini avec des fans après l'émission :


+ Voici des vidéos des backstages :


+ Découvrez des nouvelles photos du photoshoot du clip de Miénteme :

Share Button
Posté par Emily



29
Avr
2021

Bonjour ! Retrouvez des nouveaux teasers de Miénteme :


+ Je vous ai mis une photo de Tini.


+ Elle sera en interview la semaine prochaine.

Share Button
Posté par Emily



28
Avr
2021

Découvrez des nouvelles photos des backstages du clip de Miénteme :


+ Tini fait la couverture de la revue Caras. Retrouvez des scans de l'interview :


+ Découvrez des citations issues de cette interview :

Le clip a nécessité 50 personnes et 2 jours de tournage.

"Je me suis arrêtée pendant près de six mois pour revenir avec une chanson joyeuse. J'ai uni mes forces avec un génie tel que Maria Becerra que j'admire. Il est très important que nous ayons cette opportunité. Nous nous montrons comme des femmes autonomes dans ce monde."

Ce fut important pour Tini de se "transformer", qui permet de grandir.

"Parfois, vous ne réalisez pas tout ce qui se passe et ce dont vous avez vraiment besoin. Vous n'avez pas le temps de vous arrêter et de regarder ce qui se passe autour de vous. Arrêtez, regardez et recommencez."
"Dans ma vie, tout ce qui m'importe, c'est de recevoir et de donner de l'amour."
"J'ai appris que la vie change tout le temps. Je n'aime pas planifier parce que je ne sais pas ce qui va se passer demain."

"J'ai traversé un long processus émotionnel qui, comme tout artiste, m'a aidée à faire des chansons." "J'avais l'impression de devoir tout retirer de moi. C'était comme me débarrasser de tout ce qui me retenait."

"Je me souviens avoir fêté mon 23e anniversaire seule, enfermée dans une pièce. Je venais juste de revenir d'Europe et la pandémie battait déjà son plein. J'ai beaucoup apprécié mon 24e anniversaire. Ce fut une belle expérience quand j'ai atteint l'âge de 24 ans, entourée de mes proches."

Tini a appris à profiter de ces moments de solitude pour apprendre à se connaître. Sa famille l'a aidée dans ce changement. Elle est fondamentale pour Martina. "Je me sens libre et en paix". A 24 ans, elle dit avoir laissé les "ce qu'ils diront" pour vivre sans préjugés. Elle a déménagé dans un autre appartement, reconnaissant la solitude comme une alliée, sans pour autant "couper le cordon ombilical".

"Bien sûr, je suis toujours ouverte à l'amour. Pour rencontrer quelqu'un et me laisser emporter par ce que je ressens. Cela peut sembler cliché, mais aujourd'hui, je veux faire ce que mon cœur dicte."
"J'ai réalisé qu'en étant seule, je pouvais être également heureuse. Cela fait partie du processus de croissance que j'avais. J'ai changé mes besoins et c'était très sain."

Share Button
Posté par Emily



24
Fév
2021

Bonjour ! Retrouvez une photo de Tini pour Pantene (issue d’une nouvelle campagne publicitaire) :


+ Je vous ai ajouté des photos de Tini avec ses amies à Carilo.


+ La version vidéo du podcast pour Billboard Argentina est sortie.

Share Button
Posté par Emily



21
Jan
2021

Bonjour ! Découvrez des photos de l’interview de Tini pour Grazia Italia :


+ Lors du lancement de TINI TINI TINI, l'album était numéro 1 des albums latinos sur Spotify.


+ Voici une vidéo de Tini faisant du shopping hier :


+ Je vous ai mis une photo de Tini avec une fan à Miami en janvier.


+ Tini apparaît dans le clip de Mechi “Felicidad”.

Share Button
Posté par Emily



07
Jan
2021

Bonsoir ! Retrouvez une compilation de vidéos d'Eliane dans laquelle on retrouve Tini :


+ Voici une photo de Tini hier :


+ Découvrez un podcast de Radio Disney qui retrace la carrière de Tini (avec des anciennes interviews) en cliquant ici et ci-dessous.

Share Button
Posté par Emily