tinitinitini streaming
logot logoinsta logoyt logomail


La chanson de Lola Indigo avec Tini et Belinda "Niña de la escuela" sera disponible le 2 juillet.

16/05 : Tini est à Miami.

"Miénteme" est dans le top 50 de Spotify Global.

Tini et Manuel Turizo ont collaboré ensemble.








itunes spotify googlemusic deezer

09
Déc
2016

Bonjour ! Je vous ai ajouté des photos des backstages du clip de Got Me Started.


+ Découvrez la 3e et dernière partie de l'interview de Tini pour Cosmopolitan :

Avec quel autre chanteur rêverais-tu de faire un duo ?

J’aime beaucoup Beyoncé. C’est une femme qui m’inspire. Pas seulement pour sa façon de danser et de se produire pour ses concerts. Son histoire de la vie m’inspire, l’effort qu’elle a fait pour arriver où elle en est. J’ai vu tous ses documentaires. Elle indique toujours clairement qu’elle a réussi à devenir célèbre par tous les efforts et ses engagements qu’elle a mis à sa carrière. Beaucoup de fois, c’est cette pensée que tu es touchée par la baguette magique. Que c’est pourquoi cela s’est bien passé. Et ce n’est pas ainsi. Pour atteindre ce que tu rêves, tu dois travailler, étudier, t’efforcer, t’y consacrer. J’utilise beaucoup les réseaux sociaux pour montrer les backstages de tout ce qui se passe quand je travaille. Cela m’intéresse qu’on voit ce qu’il y a derrière ma carrière. Que tout n’est pas glam et moi habillée divinement là-haut sur scène. Je montre ce que personne ne voit, les heures que je répète à visage démaquillé, les backs d’un concert, moi en peignoir, prenant du thé, avant de monter sur scène. Cela m’intéresse de montrer comment on monte un show, la quantité de personnes qui travaillent derrière, qu’est ce qui se passe avec moi quand je suis seule, car j’aime qu’on me voit comme une fille travailleuse, qui s’efforce. Et que je suis normale ! Je m’occupe de ce que je communique sur les réseaux sociaux, car je connais les conséquences qu’elles peuvent avoir sur le futur.

Comment gères-tu les commentaires agressifs ?

Ce n’est pas drôle que l’on me dise des choses mauvaises. Mais avec le temps, j’ai appris que bien que tu fasses tout bien, jamais tout le monde va t’aimer. Quand j’avais 15 ans, et qu’ils me disaient certaines méchancetés, je partais et je demandais à mon père pourquoi ils faisaient ça. J’essayais de cherche une explication à cette agression de quelqu’un qui ne me connaissait pas. Maintenant, je ne m’épuise plus à les comprendre. Cela me donne de la peine la haine de cette personne qui sans me connaître, me fait un commentaire avec de la mauvaise foi. Ils me donnent envie d’aller prendre un thé à leur maison et de leur demander qu’est-ce que leur arrive. De toute façon, j’ai déjà assumé qu’ils vont toujours avoir quelque chose à dire, si tu es mince, si tu prends du poids.

Tu détestes les critiques de certaines filles pour ta minceur ?

Cela me parait horrible quand les femmes cherchent l’affrontement avec d’autres femmes. Cela me rend triste car pour moi nous devrions être unies pour être plus puissantes. Nous devrions nous soutenir tout le temps. Je vais toujours défendre et supporter les femmes. Mais comme je te disais, je suis mon chemin, je réponds à mes fans et pas à ceux qui m’embêtent. Avec les gens qui ne m’aiment pas, je ne peux rien faire.

Et avec la supposée rivalité qui s’est créée à propos de Lali Esposito, non plus…

Avec ce sujet non plus. Je me suis résignée. De plus, je n’ai jamais compris comment a surgi cette comparaison car nos carrières sont totalement différentes. Et je me sens bien différente comme artiste et tout va bien. Nous ne nous connaissons pas, jamais nous avons eu une relation. C’est pourquoi c’est fou qu’ils disent que je suis en affrontement avec elle.

Ce serait très perturbateur de chanter ensemble, pour clore la bouche à tous !

Tu imagines ? Je suis ouverte à chanter avec Lali. Je n’ai jamais eu de problèmes avec elle. S’il y a quelque chose que je souhaite c’est que les personnes se portent bien. Et je sens que toutes les deux nous avons un espace pour développer nos carrières. Avant, cela me surprenait que l’on m’affronte avec elle, maintenant tout va bien.

Nous sommes en décembre… qu’est ce qui t’a restée en suspens cette année ?

Je suis très focalisée sur la tournée que je vais commencer en mars, en premier en Europe et après en Amérique Latine. Donc, je veux profiter dès maintenant pour commencer un plan intégral des répétitions et de l’alimentation pour être plus énergique sur scène.

Vas-tu recevoir 2017 avec Pepe ?

Non, avec mes amies ! Et Noël en famille. Depuis petite, je le passe avec eux, avec mes cousins. Je suis très famille, bien que quand je suis à la maison je m’enferme dans ma chambre. J’aime être là seule, j’écoute de la musique, je danse, j’ouvre la fenêtre, je lis. J’aime penser des idées sur ma vie et ma carrière et je les écris. J’ai mes cahiers avec des annotations. J’aime être sans personne, avoir mes moment d’introspective. Plus là de cela, je suis familière. C’est pourquoi ils me tuent si je prends un avion et je m’en vais à Noël ! Les fêtes en famille sont sacrées. C’est une chose que je ne changerai jamais.

Share Button
Posté par Emily



Commentaires

Laisser un commentaire