tinitinitini streaming
logot logoinsta logoyt logomail


Tini a tourné un nouveau clip.

Un livret personnalisé du QVT est disponible pour des envois dans le monde.








itunes spotify googlemusic deezer

02
Mar
2017

Bonsoir ! Tini a continué sa journée de presse à Madrid avec plusieurs interviews dont une pour Non Stop People ES (qui sera révélée demain, voir photo) et une autre pour Hola TV.





+ Découvrez l'interview de Tini pour la revue et radio belge DH :

"Nous étions déjà venus plusieurs fois en Belgique avec Violetta"
"Et j’étais déjà étonnée que le public chante en espagnol nos chansons et nous parle même en espagnol. Les fans belges voyageaient même jusqu’à Paris pour venir nous voir. Et là, ce matin, des fans m’attendaient devant mon hôtel. Ils continuent à me suivre, c’est incroyable. J’ai donc envie de les gâter avec un spectacle incroyable. Pour un premier show, je ne réalise pas encore à quel point il est gigantesque entre musiciens, danseurs avec mes propres chansons, celles de Violetta et même celles d’autres artistes."

Cet album solo signifie-t-il la fin de Violetta ?

"En réalité, je ne me suis pas totalement séparée de Violetta. Nous savions tous qu’à un moment donné, cela devait se terminer. Au départ, on pensait qu’il n’y aurait qu’une seule saison et cela a duré plus longtemps que prévu (3 saisons, NdlR) . Mais comme je m’étais engagée, je devais d’abord finir ce projet-là avant de me lancer en solo. Je suis toujours très heureuse de faire Violetta mais maintenant, il est temps de passer à autre chose. Ravie d’avoir ce nouveau défi."

Êtes-vous toutefois consciente que cette image risque de vous coller à la peau jusqu’à la fin de votre vie ?

"Oui, j’en suis consciente… Mais c’était finalement un projet incroyable pour moi. Et pas seulement. Les filles de ma génération parleront plus tard à leurs filles de moi. C’est donc quelque chose de très positif."

L’image de Tini est aujourd’hui plus sensuelle avec son côté femme fatale. Craignez-vous de choquer les jeunes fans de Violetta ?

"Ils m’ont connue quand j’avais 13 ans, donc j’ai déjà fortement évolué physiquement et mentalement. Je ne suis pas plus sexy, j’ai simplement grandi et je suis devenue une femme. C’est normal de vieillir. Ce qui permet d’avoir plus de liberté dans mes clips comme lorsque je vole dans The Great Escape . Je ne pense donc pas les choquer. Les réactions sont d’ailleurs plutôt positives et cela me rend heureuse !"

Le danger, aujourd’hui, n’est-il pas de devenir un produit Disney, voire de terminer comme la lolitrash Miley Cyrus ?

"(Sourire) Violetta était un produit Disney mais une série incroyable. Je regardais aussi Hannah Montana avec Miley Cyrus quand j’étais petite mais non, je ne finirai pas comme elle. Après, c’est à l’artiste de faire ses choix personnels et Disney n’a plus rien à voir là-dedans. Je sais ce que je veux faire pour mon futur et c’est bien que chacun suive son propre chemin de son côté."

Comment gérez-vous votre vie privée avec Pepe Barroso Jr (rencontré sur le tournage de son clip The Great Escape) ?

"Il est vrai que les fans savent qu’on part en tournée, ils nous attendent et nous suivent partout. Mais si je ne communique sur rien, je sais encore avoir une vie privée, heureusement. Si je veux être au calme, seule ou avec mon homme, je sais le faire. Même si c’est difficile à croire parfois…"


+ Découvrez des reportages allemands sur Tini à Hambourg :

Share Button
Posté par Emily



Commentaires

Laisser un commentaire